Project Server 2016 pour les administrateurs ep. 2 (migration)

Dans mon précédent article, j’abordais l’architecture de Project Server 2016 et plus précisément la structure des bases de données.
Aujourd’hui, je vous présente le principe d’une migration de Project Server 2013 vers Project Server 2016.

Avant de démarrer, quelques remarques :

  • La migration vers Project Server 2016 n’est supportée que pour des bases en version Project Server 2013.
    Si vous souhaitez migrer depuis Project Server 2010, vous devrez passer par l’étape Project Server 2013.
  • Le migration vers Project Server 2016 ne peut pas se faire sur place, ce qui signifie que vous devrez installer votre ferme SharePoint Server 2016 sur un nouveau serveur.
  • Assurez-vous que tous les objets de votre instance Project sont bien archivés (projets, ressources, champs, etc.)
  • Il est conseillé également de bien accepter toutes les saisies de temps et les mises à jour en cours sur les plannings (mise à jour du travail réel).

L’opération se déroule donc en 6 étapes (dont 1 optionnelle) :

24_01

  1. Installation
    Première étape, installer SharePoint Server 2016.
    La particularité de cette version réside dans le fait que vous n’aurez pas à installer les binaires de Project Server 2016 séparément.
    Tout est inclus dans les binaires de base de SharePoint Server 2016.
    Pensez à créer une application web SharePoint (site web) qui accueillera votre future instance Project Server.
  2. Copie des bases
    Une fois que votre ferme SharePoint est installée, restaurer les sauvegardes de vos bases SQL sur votre nouveau serveur :
    – Base de contenu SharePoint
    – Base Project Server
  3. Mise à niveau de la base de contenu
    Le première commande PowerShell Mount-SPContentDatabase se charge :
    – d’associer la base de contenu à une application web existante
    – et de mettre à jour cette base de contenu
    24_02Plus d’infos sur Technet :
    https://technet.microsoft.com/en-us/library/ff607581.aspx
  4. Test de la base de contenu
    La commande Test-SPContentDatabase consiste à vérifier les éventuels problèmes détectés après la mise à niveau (fonctionnalités manquantes, web parts manquantes, etc.).
    24_03
    Si vous souhaitez exporter la liste des erreurs dans un fichier CSV, voici un exemple :

    Test-SPContentDatabase -Name <nombasecontenu> -WebApplication <adressewebapp> | Where-Object {$_.Error -eq "true"} | Export-Csv Test.csv
  5. Mise à niveau de la base Project Server
    La commande Migrate-SPProjectDatabase se charge quant à elle :
    – de mettre à niveau la base Project Server
    – Et de fusionner la base Project Server avec la base de contenu SharePoint précédemment mise à niveau24_04Les 4 schémas sont mis à niveau, renommés et déplacés dans la base de contenu SharePoint
  6. Migration des plans de ressources
    Dans la version 2016, les plans de ressources ont été remplacés par les engagements de ressources.
    Voir article Technet : https://technet.microsoft.com/en-us/library/mt422816(v=office.16).aspx#RePlan
    La commande Migrate-SPProjectResourcePlans se chargera de faire cette migration pour vous.
    24_05

Votre instance est prête !

24_06

Publicités

Project Server 2016 pour les administrateurs ep. 1 (les bases de données)

Intéressons-nous dans cet article à l’architecture de Project Server 2016 et plus précisément à l’organisation des bases de données.

Un peu d’histoire pour voir qu’à l’origine, Project Server 2003 ou EPM 2003 couplé à Windows SharePoint Services 2.0 comportait 2 bases.

L’intégration entre les 2 produits n’était qu’une simple option car il n’y avait pas d’interdépendances entre Project et SharePoint :22_EPM2003

Lire la suite

Project Server 2016 vs Project Online

L’objectif de cet article n’est pas de répondre à la question « SaaS ou pas SaaS ? » mais plutôt de s’intéresser aux différences entre les versions dites Online et On Premise (c’est-à-dire installée sur site).

Au lendemain de la sortie de Project Server 2016 en version RTM (Release to Manufacturing), ce comparatif vous présente les principales différences en terme de nouveautés entre les versions On Premise et Online.
Comme je l’avais évoqué précédemment, il n’y a pas forcément de convergence entre les 2 versions de Project.
Vous aurez donc à effectuer un choix au moment du passage à la nouvelle version.
Ce choix doit être guidé par vos besoins fonctionnels mais également par vos contraintes techniques.

Ce tableau comparatif vous présente les nouveautés présentes dans Online et dans On Premise : Lire la suite

EMEA Project Partner Forum

La semaine dernière se tenait à Amsterdam le EMEA Project Partner Forum (comme Europe, Middle East and Africa).
J’ai participé à cet évènement en qualité de P-Seller (ex programme vTSP).
Si comme moi, vous êtes un peu perdus dans la jungle des acronymes Microsoft, voici une brève explication :

  • vTSP comme Virtual Technology Specialist Program est un programme qui visait à accompagner Microsoft dans les phases d’avant-vente.
    L’idée est de se baser sur les compétences techniques des partenaires pour faciliter la vente de Microsoft Project.
    Ce programme donne droit notamment à des accès privilégiés chez Microsoft et à une adresse mail en @microsoft.com.
  • P-Seller comme Partner Seller est venu remplacer l’année dernière le programme vTSP.
    Un nom différent mais toujours la même volonté  d’accompagner les commerciaux dans les phases d’avant-vente.
    Cette année, il a été décidé d’adopter une stratégie plus centrée autour de la vente.

Pour revenir au contenu du forum, pas d’annonce fracassante mais simplement une confirmation de la stratégie de Microsoft s’agissant des outils de gestion de projet : Cloud first, mobile first.
Microsoft met donc plus que jamais en avant la solution Project Online.
Concrètement, les nouveautés de Project seront disponibles d’abord dans le cloud et ensuite dans les versions On Premise.
La communication vis-à-vis des utilisateurs ne se fera plus vraiment via un numéro de version (2010, 2013, 2016, etc…), mais plutôt en terme de nouveautés.

La roadmap d’Office 365 est disponible à l’adresse suivante :
http://success.office.com/en-us/roadmap.
On peut notamment constater que les fonctionnalités de Resource Engagement et de Capacity Management (qui feront l’objet d’un prochain article sur mon blog) sont en cours de déploiement :

Office Roadmap
Office Roadmap

S’agissant de la fonctionnalité de « chronologies multiples » (ou multiple timelines), vous pouvez lire ou relire mon article traitant du sujet.

Les nouveautés de Project Professional 2016

Comme vous le savez peut-être, Microsoft a récemment dévoilé la nouvelle version de Project qui se nommera Project Server 2016 !
Au programme, pas de révolution en terme de fonctionnalités ou d’apparence : nous sommes dans la continuité de Project Server 2013.
Néanmoins, certaines fonctionnalités très intéressantes ont été intégrées et je vous propose d’y jeter un petit coup d’œil.

Première nouveauté pour les utilisateurs du client Project Professional, les chronologies multiples (ou « multiple timelines » en anglais).

Lire la suite